Cam

En langage ptitjeûne, la cam n’est pas une substance illégale, comme son e manquant l’indique, bien qu’elle puisse entraîner des effets secondaires semblables aux psychotropes et une forme sérieuse d’addiction. Non, « cam » n’a rien à voir avec les opiacées : c’est juste l’abréviation de « caméra », accessoire indispensable des tchats. Surtout lorsque la température monte et que le ptitjeun commence à halluciner (je vous avais prévenues !) : vous lui apparaissez en nuisette, puis en string, puis en rien.
L’imagination alors ne suffit pas : IL VEUT VOUS VOIR...

D’où l’expression « allume ta cam, ». « Allume ta cam, steup », plutôt, d’ailleurs : le ptitjeune amateur de pumas, cougars et autres milf devance les « et c’est quoi le mot magique ? », question superflue sur le chemin qui le mènera à votre parure Passionata.


Notre conseil : Laissez toujours un kit maquillage et une panoplie de sous-vêtements en dentelle près de votre ordinateur, histoire d’être prête pour le gros plan.


Et n’oubliez pas : jamais de vert, ça porte malheur !